Mazan en Vaucluse

LE PIOL : Le pluvial sera-t-il à la hauteur ?

                       cliquez-ici

 

Consultez également l'article de presse Vaucluse Matin sur le réseau pluvial du PIOL,

pour cela:                  Cliquez-ici

 

Zone artisanale du PIOL

Ce projet est dans les tiroirs depuis 2008, les terrains sont achetés ou en cours de transaction et enfin le tiroir vient de s'ouvrir : la Cove nous a présenté son projet lors d'une réunion publique en juin.

C'est un projet ambitieux voué à l'éco-construction et destiné à accueillir une soixantaine d'entreprises.
C'est bien pour l'emploi et pour nos artisans et commerçants locaux.

Plusieurs questions sont à résoudre :

  •  le coût pour nos commerçants et artisans qui attendent un bâtiment pour remiser leurs fournitures, équipements, véhicules avec bureau et showroom sera t'il supportable?
  •  plusieurs d'entre eux présents à la réunion sont partis avant la fin.......
  •  la date d'ouverture de la zone n'est pas bien précisée,
  •  ne fallait-il pas deux projets avec :
    - une première phase "simple" pour les "mazanais qui attendent de s'installer dans de bonnes conditions de travail et d'accueil de leurs clients
    - une deuxième phase plus éco-construction pour les entreprises extérieures à la région ?

Notre ressenti au sortir de la réunion :
N'est on pas encore sur un projet mégalo (comme les aime notre maire) qui va coûter cher et ne répondra pas aux attentes des mazanais ?

La ZAC du Piol était à l'ordre du jour du dernier Conseil de la COVE le 20 avril. Personnellement je me suis abstenu car il y a toujours certaines zones d'ombre.

      - j'ai demandé un échéancier pour savoir quand les lots seront disponibles: pas de réponse.

      - par contre on est fixé sur le prix de vente: 45€/m² à la condition que le budget prévisionnel soit respecté.

      - Le coût total de l'opération est annoncé à 5,6 millions d'€ (foncier+travaux). La vente des lots devrait rapporter 3,6 millions d'€ + la vente du mas de caractère à 800 000€ (je suis allé voir le mas en question, il est grand avec une piscine mais pas vraiment de caractère et comme il sera contre la ZAC, à ce prix, je ne vois qu'un seul acheteur: le Père Noël ! mais il faut y croire...). Pour la COVE, il restera un autofinancement minimum de 1,2 million...

     

      - j'ai également signalé que de nombreux chefs d'entreprise mazanais attendaient avec beaucoupd'impatience...d'où le besoin d'un échéancier. Un élu d'un village voisin a déclaré qu'il n'en avait rien à.....des entrepreneurs mazanais, et à mon étonnement le Président est allé dans son sens. A noter que les élus de Mazan ( maire et 2 adjoints) n'ont pas réagi.

     

      - Par contre pour la circulation il n'y aura qu'une seule voie, par la D942. Dans la mesure où il y aura en tout plus de 70 entreprises sur la ZAC (60 nouvelles+ les existantes), je crains que l'on connaisse des problèmes de sécurité en cas d'incendie, d'accident chimique...De plus, toute la circulation passera sur la route de Carpentras. Pour 60 entreprisesil faut compter en gros de 200 à 300 véhicules + les livraisons....

     

      - Sachant que notre maire a refusé la déviation nord qui aurait été prise en charge par le Conseil Général, il faudra probablement réaliser une bretelle par le chemin Mercadier à nos frais (mazanais) soit autour de 800 000 €.

Pour plus d'infos sur le projet, vous pouvez consulter:délibération COVE