Mazan en Vaucluse

VŒUX 2015

 

Les vœux de l'équipe "Mazan avec Vous".....les

points forts des débats :

 

- Les impôts locaux: ils n'augmenteront pas. C'était dans notre programme, mais aussi dans celui de monsieur Navello. Nous veillerons à ce qu'il respecte cet engagement.

-L'endettement: comme au cours de son premier mandat, l'endettement explose. Contrairement à ce que monsieur Navello a annoncé dans la presse en décembre dernier où il a déclaré que la dette par habitant était de 875 € (en fait il s'agissait des chiffres de 2013 "mensonge ou trou de mémoire?). Monsieur Navello avait oublié que durant l'été 2014 il avait contracté un emprunt de 2 millions d'euros. L'endettement est donc reparti à la hausse pour passer à plus de 1 100 € par habitant.



-La Boiserie :  

 

On connaissait déjà le coût énorme de la construction "plus de 5 millions d'euros" (alors que le projet avait été voté à 3,5 millions) avec un emprunt de 4 millions et 270 000 € de remboursement par an........Mais maintenant on découvre le coût du fonctionnement. Pour la première année 2013, les charges s'élèvent à plus de 121 000 € auxquels il faut ajouter les charges de personnel..... pour des recettes de 27 000 €. Pour les

coûts 2014, il faut attendre ........

 

 

 

 

-L'école :

 

En 2011, le coût du projet d'école de la Condamine était annoncé à 2,5 millions d'euros(référence Enquête d'Utilité Publique).

Fin 2014 les travaux dépassent les 4 millions......et ce n'est pas fini! A cela s'ajoute le volet des "rythmes scolaires" qui vont couter cher même si le succès de la réforme ne rassemble pas tous les enfants.

 

 

 

 

 

-Le budget : pour 2015, nous allons le découvrir dans quelques jours, mais il va sans doute réserver des surprises avec d'un côté la baisse des dotations (250 000 €/an annoncés), l'augmentation des charges financières (au regard des 2 millions empruntés en 2014) soit autour de 150 000 €, les frais de fonctionnement de La Boiserie, le coût des rythmes scolaires, l'embauche d'un nouveau garde municipal....Où seront les coupes budgétaires?

 

 

- la Bruyssande

Ce lotissement qui se voulait un modèle de mixité sociale prend une très mauvaise direction en regroupant dans un même quartier 60 logement sociaux.

 

En plus le choix de l'aménagement et de l'architecture ne nous parait pas très convainquant.

 

 

 

- La Ferraille : un projet mal préparé, mal ficelé, qui va couter très cher . Lors du dernier mandat nous avons demandé que l'association des riverains participe au comité de pilotage car l'entêtement de la majorité pour conduire ce projet sans concertation était inquiétant.

Actuellement rien n'est tranché car les terrains ne sont pas tous achetés. Dans une première tranche, monsieur Navello prévoit 64 logements avec des bâtiments collectifs de 3 niveaux (R+2,5) et des villas collées. Le quartier sera divisé en 2 zones avec une sortie route de Caromb et une sortie route de Carpentras entre le chemin de Lontran et celui de la Ferraille. Le coût du foncier est provisionné à 3,5 millions d'euros, les aménagements (voiries, pluvial...)sont estimés à 1 million. Les études arrivent déjà à 42 753€ et ça ne fait que commencer!

 

 

- La sécurité : les services de police vont être renforcés avec un nouveau garde municipal. Nous avions également prévu d'embaucher un agent de sécurité supplémentaire. Nous sommes tout de même surpris d'apprendre que le recrutement de cette jeune "mazanaise" était prévu depuis plus d'un an et donc avant les élections....Nous lui souhaitons la bienvenue et la réussite à ce nouveau poste.

En matière de sécurité, nous notons que certains projets budgétés en 2013 sont "ni fait ni à faire". Exemple :

- la passerelle pour les piétons au pont de Gondoin. Pourtant à la rentrée de septembre 2015, elle serait bien utile pour la sécurité des enfants qui se rendront à la Condamine.

- la route de Serres (dite de Mazan à Aubignan) doit faire l'objet d'élargissement à deux passages étroits en courbe particulièrement dangereux.

 

Quand les travaux seront ils réalisés? faut il attendre un accident!

 

Mais quand on voit les aménagements sur la route de Caromb avec une protection piétons qui après plus d'un an n'est pas fini. Le passage est obstrué par un poteau de téléphone qui bloque les poussettes, les fauteuils....donc cette protection ne sert que partiellement.

 

De plus, elle a réduit considérablement la voie de circulation, rendant impossible le croissement d’un bus de ramassage scolaire et un véhicule utilitaire. Des traces de peinture sur la barrière bois attestent de ces croisées difficiles.

 

 

Gestion des ressources humaines : depuis quelques années, nous nous doutions que certains employés municipaux souffraient au niveau des relation avec leur hiérarchie (élus et cadre). Nous avons demandé à plusieurs reprises la mise en place d'une Commission d'élus chargée des Ressources Humaines comme ça existe dans d'autres collectivités, mais nous essuyons chaque fois un refus de monsieur Lautier qui affirme :" le chef du personnel c'est le maire et il n'a besoin de personne! "

Il y a des arrêts maladie de longue durée qui nous interpellent et au cours des dernières semaines nous avons reçu à leur demande deux employés. Ces dames sont venues témoigner: elles ont été traitées avec un manque d'humanité, un manque de respect qui sont inadmissibles. Dans une entreprise privée ou publique le personnel même en CDD a droit à des égards, au respect de la personne.

 

Nous demandons la mise en place de cette commission avec encore plus de vigueur!

 

-Le mépris en mode de fonctionnement : Si le personnel municipal est peu respecté, il en est aussi de même pour les élus de l'opposition. Nous sommes toujours en attente de réponses à plusieurs courriers que nous avons adressé à monsieur le maire au cours de ces dernières semaines. 

 

Les 6 élus de Mazan avec Vous