Mazan en Vaucluse

Conseil municipal du 20 novembre 2014 à 18h30...

L'ordre du jour et pièces annexes..

 

Lire la suite : Conseil municipal du 20 novembre 2014 à 18h30...
 

Conseil municipal du 20 juin 2014

CONSEIL MUNICIPAL DU 20 JUIN 2014

Commentaires :

MAZAN INFO : Nous avons évoqué en début de séance la publication Mazan Info distribuée dans les derniers jours de mai.
Dans cette édition, il y a une présentation du Conseil Municipal avec la photo de chaque conseiller.
Notre collègue Magali CANDEL souffre depuis le début de l'année d'une maladie nécessitant un traitement lourd qui lui impose de se tenir le plus possible à l'écart des rassemblements.
Elle n'a pas pu être présente lors du conseil municipal d'installation, elle n'a donc pas été prise en photo ce jour.  Le responsable de l'édition par manque de professionnalisme ou d'humanité n'a pas fait l'effort de rechercher ou de demander une photo de Magali et c'est contenté d'insérer la photo d'une ombre grisée !! ( Question = Pourquoi les photos des 3 conseillères de la majorité, également absentes le 04 avril, apparaissent dans la revue ? ) .

Choqués nous avons dénoncé un comportement indigne qui confirme la volonté de la majorité de mépriser les conseillers d'opposition .

A la suite de notre intervention, il y a eu un grand "blanc", c'est à croire que le maire n'avait pas lu Mazan Info...... Mais ensuite il s'est excusé en évoquant le photographe qui n'a pas...explication pas très claire......
En tout cas il nous a garanti que sa volonté n'était pas d'ignorer les difficultés de Magali ( il lui a envoyé un courrier pour s'excuser dans les jours qui ont suivi).
Reste que nous avons mis le doigt sur un dysfonctionnement car le "Bon à Tirer" a bien été signé par un élu. A noter que l'adjointe à la communication ( Mme Michel ) nous a précisé qu'elle ne s'était pas occupée de l'édition de Mazan Info !
Surprenant , elle a même passé la patate chaude à un autre adjoint et à un agent municipal !!!

Désignation des "Grands Electeurs" pour les sénatoriales de septembre.

Mazan a droit à 15 "grands électeurs", aussi, nous avons proposé de faire une liste unique avec toutes les tendances politique du Conseil, pensant que pour une fois nous pouvions nous entendre avec la liste divers droite de monsieur Navello.
Réponse de monsieur Lautier = "Notre liste n'est pas divers droite" ... les journaux et la Préfecture ont dû se tromper...
Je comprends mieux les rapprochements avec la gauche à la Cove...
En fait l'annonce d'une liste "Divers Droite" conduite par monsieur Navello n'avait pour seul but que de ratisser large dans l'électorat de droite et faire plaisir à quelques colistier(es).

Notre liste a obtenu 3 élus : Magali Candel, René Cecchetto et Louis Bonnet.

La liste du maire : 12 élus et celle de la gauche mazanaise zéro élu.

Dans notre proposition qui se voulait consensuelle et représentative de l'échiquier politique du village il y avait 1 élu pour la Gauche Mazanaise, 4 élus pour nous et 10 élus pour la majorité.
Monsieur Navello nous a dit que notre proposition était arrivé trop tard, mais rien ne l'empêchait de nous inviter à une réunion de préparation .... ??? notre proposition avait été déposée dans les délais !!! ... mais quand on ne veut pas en tenir compte ...

Désignation des représentants de Mazan pour la commission fiscale de la Cove

Une fois de plus nous regrettons que cette liste ne soit pas plus représentative du résultat des élections et des mazanais.
Nous n'avons pas été consultés et monsieur Navello qui se prétend le "maire de tous les mazanais" reste encore une fois le chef d'un clan qui veut tout maîtriser, tout contrôler avec uniquement des personnes de son bord.
Dommage.....
A noter que cette commission fiscale de la Cove va essentiellement travailler sur la Contribution Foncière des Entreprises ( ex taxe professionnelle) et qu'à notre connaissance dans les représentants de Mazan il n'y a pas de commerçant , pas d'artisan, pas de chef d'entreprise,....

Nos positions lors des votes du 20 juin :

Absentions pour la délibération sur les rythmes scolaires
Bien que Geneviève Gaborit.Dupille ai participé aux réunions de mises en place, qu’elle considère que le projet proposé, compte tenu des délais et des moyens, soit cohérent, notre équipe s’est abstenue pour les raisons suivantes :
- Malgré un résultat positif au compte administratif notre proposition de la gratuité notamment pour la première année de mise en place n’a pas été entendue alors que le coût par enfant est estimé à 150€ par an et la commune percevra de l’Etat 90€ par enfant pour la prochaine année scolaire.
- pas de mise en place par la collectivité d’une cantine et d’un transport vers le centre de loisirs le mercredi
- la commune n’a pas ouvert de crédits lors de l’adoption du budget primitif.

Abstentions au sujet des tarifs puisque nous demandions la gratuité pour la première année

Contre la délibération sur la mise à disposition de la Boiserie à tarif préférentiel pour les agents communaux.
La proposition pour intéressante qu’elle soit aurait du être faite pour l’ensemble des mazanais (car cette salle est jugée trop chère). De plus, le projet proposé n’est de plus pas assez précis quant aux modalités d’application.

Abstention sur le compte administratif
- Pas en accord avec certaines dépenses importantes
- Trop d’écart entre les crédits inscrits et ceux réalisés
- Absence de bilan de La Boiserie

 

Conseil municipal du 4 avril 2014

CONSEIL MUNICIPAL DU 4 AVRIL 2014

Pas de surprise, monsieur Navello est élu maire au premier tour. Il s'entoure de 8 adjoints (dans le mandat précédant ils était 7).
On compte 2 nouvelles et enfin une jeune "non retraitée" Mme Sundy Thiebaut.
Si la parité est respectée, les adjointes ne sont pas aux places d'honneur comme sur la liste électorale.

ALLOCUTION DE LOUIS BONNET

"Le 30 mars, les mazanaises et les mazanais ont choisi de reconduire la municipalité en place pour les 6 prochaines années.
Nous savions que la prime au sortant après un premier mandat ne jouerait pas en notre faveur, mais nous n’avons pas à rougir de notre score de 41 % qui nous sépare de 5 points seulement du votre et qui, de ce fait, est tout à fait honorable.

Cette campagne électorale, à la fois intense et tendue, est représentative d'une phase démocratique de la vie de notre village avec des enjeux importants, des équipes engagées, des projets complémentaires, quelquefois opposés, mais souvent très proches dans leur ambition et leur volonté de servir le village et sa population.

Quelques jours après cette aventure humaine éprouvante mais "ô" combien excitante, je suis partagé entre des sentiments de colère, de déception et de fierté.

Sentiment de colère, car j'ai souvent été caricaturé dans le rôle du méchant et du menteur.
A tel point que le 30 au soir à la lecture des résultats, la liste "Mazan avec vous" a été huée par une partie du public. Compte tenu du résultat, ces sifflets étaient injustes, inélégants et immérités.
Personnellement, je suis "blindé" contre ce type de comportement, mais j'ai eu une pensée pour mes colistiers : Sylvain 18 ans, Marion 20 ans, Marie 24 ans, Aurélia 26 ans, pour leur premier engagement dans la politique locale ils méritent plutôt des applaudissements.
Magali, Sophie, Mina, Silvère, Franck et les autres
, qui se sont engagés pour servir et apporter leurs compétences, leur envie d'innover, méritent aussi des applaudissements.

J'ai été également déçu quand, à l'issue de la présentation des résultats, et après que notre maire ait remercié ses électeurs et annoncé qu'il serait le maire de tous les mazanais, je m'attendais à ce qu'il donne la parole aux autres têtes de liste comme l’appelle normalement le protocole, ainsi qu’une forme de respect de l'opposition..... Malheureusement nous avons été oubliés.

Sentiments de déception car j'ai réuni autour de moi une bien belle équipe qui a beaucoup travaillé et construit un programme dynamique, innovant. J'ai rencontré et écouté également de nombreux mazanais qui avaient placé beaucoup d'espoirs dans notre projet. Je regrette de ne pas avoir pu les mener à la victoire et à l'accomplissement de leurs attentes.

Le projet qui nous différenciait le plus, c'était surtout celui de l'école. Les mazanais que j'ai rencontré m'ont donné l'impression d'être largement défavorables à votre projet d'école de 350, 500 voir 900 élèves dans sa phase 3 quand, Mazan, comme vous le dites, comptera 10 000 habitants. Mais beaucoup ont déclaré de ne pas se sentir concernés car de toute façon ils ont l'intention de placer leurs enfants dans le privé. Foussa a été inaugurée en 2005, elle aura duré 10 ans. La nouvelle Condamine sera inaugurée en 2015!
On verra rapidement dans quelques années si ce projet était bien raisonnable."

 

Conseil municipal du 15 avril 2014

CONSEIL MUNICIPAL DU 15 AVRIL 2014

La séance aurait du se dérouler tranquillement puisqu'il s'agissait de désigner les membres des commissions et les représentants dans les Syndicats intercommunaux mais monsieur Navello contrairement à son engagement annoncé le soir du 2ème tour "je serai le maire de tous les mazanais" a décidé de fermer la porte à l'opposition et par conséquent d'ignorer les 54% de mazanais qui n'ont pas voté pour lui !

Nous n’avons rien dit mais avons été désolés, sans être surpris de l’attitude de M. le maire.
Il n’a eu aucun mot pour Françoise Jouve, élue, qui après 6 ans passées dans l’opposition, a souhaité démissionner.
Avons-nous entendu M. Navello remercier Françoise pour le travail accompli dans le précédent mandat et notamment au sein des commissions auxquelles elle participait ?
A-t-il installé officiellement Patrick ?
Il s’est contenté de souhaiter la bienvenue aux nouveaux arrivants, parlait-il des membres du conseil ou du public ?
Encore, à notre sens une forme de mépris, terme que n’aime pas la majorité, que dire alors dédain, indifférence, ignorance, irrévérence….le terme importe peu c’est l’attitude qui est édifiante.

Formation des commissions :

- nous avons demandé pourquoi il n'y avait pas de commission Ressources Humaines ?
Réponse = "Messieurs Navello et Lautier savent faire tous seuls." ... Pour nous ça veut dire "pas de transparence" !

M. Lautier a insisté un moment sur le fait que c’est le maire qui est seul le  chef des agents. Alors pourquoi ce n’est pas le maire qui répond ?
Notre question allait dans le sens des agents car la fonction des commissions est de suivre la carrière des agents, la mise en place des plans de formation des agents, les organisations de services, les comptes épargnes temps, le régime indemnitaire, les congés…..
Un seul homme peut faire tout cela. Nous en doutons d’autant qu'une commune de l’importante de Mazan ne dispose toujours pas d’organigramme !!!!

- nous avons demande combien pouvons nous proposer de "non élu" dans chaque commission ?
Réponse = "AUCUN ! " ... C'est sans appel et ça reflète l'état d'esprit de la majorité....
Devant notre insistance il a été précisé qu’éventuellement, pour certains dossiers, nous pourrions être accompagné d’une personne experte, affaire à suivre…

Les élus de la Liste "Mazan avec Vous" dans les différentes commissions

Sécurité, police, stationnement, foires et marchés, occupation du domaine   public

Jean louis BOURRIE et LOUIS BONNET
 Finances René CECCHETTO et Geneviève DUPILLE
 Affaires scolaires, culture et patrimoine Patrick ZAMBELLI et Geneviève DUPILLE
 Urbanisme et environnement Magali CANDEL et Louis BONNET
 Communication, tourisme, commerce et artisanat Louis BONNET et Patrick ZAMBELLI
 Travaux de bâtiments et de voirie, affaires agricoles Patrick ZAMBELLI et Jean-Louis BOURRIE
 Affaires sociales Magali CANDEL et Geneviève DUPILLE
 Enfance, jeunesse et sports Magali Candel et Jean-Louis BOURRIE

 

Liste des représentant de la commune à la commission fiscale:

Nous regrettons qu'il n'y ait eu aucune concertation et que monsieur Navello qui s'est déclaré "le Maire de tous les Mazanais" lors de la publication du scrutin le 30 mars continu de se comporter comme un chef de clan qui ne s'entoure que de ses amis sans tenir compte que 54% des électeurs n'ont pas voté pour lui et son programme.

Comme souvent lors de nos interventions, ce n'est pas monsieur Navello qui répond mais son premier adjoint, fréquement belliqueux ou moqueur, qui justifie son attitude par notre comportement pendant la campagne électorale ( "nos tracts étaient « durs »! ... les leurs étaient tout en amabilité bien sur ! ).
Lui et son équipe sont "blancs comme neige" et nous les "grands méchants".
Nous sommes habitués à ce raisonnement, car quand il manque d'arguments il cherche à nous dénigrer....c'est lâche et intellectuellement malhonnête, mais c'est sa méthode!

 

Nos position lors des votes du 15 juin : 

Abstentions pour la délégation au maire, qui nous a semblé exorbitante.
La loi dispose que c’est le conseil municipal qui a la compétence de régler par ses délibérations toutes les affaires de la commune. Toutefois afin de faciliter la gestion communale et accélérer le règlement de certains dossiers le conseil municipal a la possibilité de déléguer au maire, pour la durée de son mandat, tout ou partie des matières prévues à l’article L 2122-22 du Code général des collectivités locales.
La délégation, qui n’est pas obligatoire, écarte toute intervention du conseil municipal.

Alors même si les décisions du maire sont soumises aux même règles que celles applicables aux délibérations et que le maire doit rendre compte au conseil municipal lors des réunions, nous ne souhaitions pas déléguer au maire, afin d’être informé avant les décisions, les dossiers relatifs à la réalisation des emprunts, aux marchés publics (nous n’avons pas connaissance d’un règlement interne), la fixation de certains tarifs

Contre la délibération sur  la formation des commissions
Elles ne sont pas assez ouvertes à des membres de l’extérieur et qu’il n’y a pas de commission de ressources humaines.