Mazan en Vaucluse

CONSEIL MUNICIPAL DU 15 AVRIL 2014

La séance aurait du se dérouler tranquillement puisqu'il s'agissait de désigner les membres des commissions et les représentants dans les Syndicats intercommunaux mais monsieur Navello contrairement à son engagement annoncé le soir du 2ème tour "je serai le maire de tous les mazanais" a décidé de fermer la porte à l'opposition et par conséquent d'ignorer les 54% de mazanais qui n'ont pas voté pour lui !

Nous n’avons rien dit mais avons été désolés, sans être surpris de l’attitude de M. le maire.
Il n’a eu aucun mot pour Françoise Jouve, élue, qui après 6 ans passées dans l’opposition, a souhaité démissionner.
Avons-nous entendu M. Navello remercier Françoise pour le travail accompli dans le précédent mandat et notamment au sein des commissions auxquelles elle participait ?
A-t-il installé officiellement Patrick ?
Il s’est contenté de souhaiter la bienvenue aux nouveaux arrivants, parlait-il des membres du conseil ou du public ?
Encore, à notre sens une forme de mépris, terme que n’aime pas la majorité, que dire alors dédain, indifférence, ignorance, irrévérence….le terme importe peu c’est l’attitude qui est édifiante.

Formation des commissions :

- nous avons demandé pourquoi il n'y avait pas de commission Ressources Humaines ?
Réponse = "Messieurs Navello et Lautier savent faire tous seuls." ... Pour nous ça veut dire "pas de transparence" !

M. Lautier a insisté un moment sur le fait que c’est le maire qui est seul le  chef des agents. Alors pourquoi ce n’est pas le maire qui répond ?
Notre question allait dans le sens des agents car la fonction des commissions est de suivre la carrière des agents, la mise en place des plans de formation des agents, les organisations de services, les comptes épargnes temps, le régime indemnitaire, les congés…..
Un seul homme peut faire tout cela. Nous en doutons d’autant qu'une commune de l’importante de Mazan ne dispose toujours pas d’organigramme !!!!

- nous avons demande combien pouvons nous proposer de "non élu" dans chaque commission ?
Réponse = "AUCUN ! " ... C'est sans appel et ça reflète l'état d'esprit de la majorité....
Devant notre insistance il a été précisé qu’éventuellement, pour certains dossiers, nous pourrions être accompagné d’une personne experte, affaire à suivre…

Les élus de la Liste "Mazan avec Vous" dans les différentes commissions

Sécurité, police, stationnement, foires et marchés, occupation du domaine   public

Jean louis BOURRIE et LOUIS BONNET
 Finances René CECCHETTO et Geneviève DUPILLE
 Affaires scolaires, culture et patrimoine Patrick ZAMBELLI et Geneviève DUPILLE
 Urbanisme et environnement Magali CANDEL et Louis BONNET
 Communication, tourisme, commerce et artisanat Louis BONNET et Patrick ZAMBELLI
 Travaux de bâtiments et de voirie, affaires agricoles Patrick ZAMBELLI et Jean-Louis BOURRIE
 Affaires sociales Magali CANDEL et Geneviève DUPILLE
 Enfance, jeunesse et sports Magali Candel et Jean-Louis BOURRIE

 

Liste des représentant de la commune à la commission fiscale:

Nous regrettons qu'il n'y ait eu aucune concertation et que monsieur Navello qui s'est déclaré "le Maire de tous les Mazanais" lors de la publication du scrutin le 30 mars continu de se comporter comme un chef de clan qui ne s'entoure que de ses amis sans tenir compte que 54% des électeurs n'ont pas voté pour lui et son programme.

Comme souvent lors de nos interventions, ce n'est pas monsieur Navello qui répond mais son premier adjoint, fréquement belliqueux ou moqueur, qui justifie son attitude par notre comportement pendant la campagne électorale ( "nos tracts étaient « durs »! ... les leurs étaient tout en amabilité bien sur ! ).
Lui et son équipe sont "blancs comme neige" et nous les "grands méchants".
Nous sommes habitués à ce raisonnement, car quand il manque d'arguments il cherche à nous dénigrer....c'est lâche et intellectuellement malhonnête, mais c'est sa méthode!

 

Nos position lors des votes du 15 juin : 

Abstentions pour la délégation au maire, qui nous a semblé exorbitante.
La loi dispose que c’est le conseil municipal qui a la compétence de régler par ses délibérations toutes les affaires de la commune. Toutefois afin de faciliter la gestion communale et accélérer le règlement de certains dossiers le conseil municipal a la possibilité de déléguer au maire, pour la durée de son mandat, tout ou partie des matières prévues à l’article L 2122-22 du Code général des collectivités locales.
La délégation, qui n’est pas obligatoire, écarte toute intervention du conseil municipal.

Alors même si les décisions du maire sont soumises aux même règles que celles applicables aux délibérations et que le maire doit rendre compte au conseil municipal lors des réunions, nous ne souhaitions pas déléguer au maire, afin d’être informé avant les décisions, les dossiers relatifs à la réalisation des emprunts, aux marchés publics (nous n’avons pas connaissance d’un règlement interne), la fixation de certains tarifs

Contre la délibération sur  la formation des commissions
Elles ne sont pas assez ouvertes à des membres de l’extérieur et qu’il n’y a pas de commission de ressources humaines.