Mazan en Vaucluse

Bonne année 2016

Les conseillers de notre groupe "Mazan avec Vous" présentent leurs meilleurs vœux

aux mazanaises et mazanais. Nous leurs souhaitons la Santé, le Bonheur, la Réussite et la Prospérité.

2015 a été caractérisée par des évènements dramatiques qui ont placé la sécurité comme une priorité pour

les Français. Mais au devant de la scène publique, les problèmes "'économie -  chômage - environnement"

ne nous ont pas épargnés et  ont marqué également cette année passée.

Les difficultés rencontrées par les mazanais sont ainsi passées au second plan mais elles demeurent.

                      Les résultats électoraux de mars et décembre doivent nous interpeller!

Pour notre part, au niveau de notre groupe, nous sommes engagés dans une opposition constructive dans

l'intérêt du village et des mazanais, mais un engagement constructif ne signifie  pas que nous devons dirent oui à

toutes les propositions de monsieur Navello.

Nous rappelons que si monsieur Navello avait fait un bon 1er mandat, il aurait été réélu au 1er tour en mars2014.

En fait, il n'a été élu qu'au deuxième tour et il n'a même pas eu la majorité (46 %),

                     Il n'a dû son élection qu'au maintien de la liste de gauche.

Pour cette raison, nous devons faire entendre la voix des mazanais qui ont voté pour nous et qui ne partagent pas

les projets de monsieur Navello.

Nous soulignons que nous votons tout de même la plupart des délibérations quand nous jugeons qu'elles sont

positives et favorables au développement de notre village et à ses habitants.

Et quand nous ne sommes pas d'accord nous le disons haut et fort et sans doute trop fort pour les oreilles

de monsieur Navello:

                - Faut-il se taire quand les grandes réalisations de monsieur Navello comme la Boiserie ou legroupe

scolaire de la Condamine coûtent 40% plus cher que les budgets prévisionnels (5 millions au lieu de 3,6 millions d'euros) ?

                - Faut-il se taire quand l'endettement de la commune va dépasser les 1000 € par habitant?

                - Faut-il se taire quand on découvre que la commune a engagé un bureau d'étude pour débusquer les

mazanais qui n'ont pas déclaré aux services fiscaux la réalité de leurs logements (professionnels ou habitations)? 

Si sur le fond nous sommes d'accord pour effectuer les redressements pour ceux qui ont triché ou oublié de déclarer

leurs constructions, nous avons demandé que cette opération soit conduite en parfaite transparence afin

que les redressements soient impartiaux; Nous rappelons que nous n'avons aucun représentant dans la "commission

communale des impôts" et qu'à notre demande de consulter la convention qui lie la commune et le bureau d'étude

notre maire n'a même pas daigné répondre.

Pour 2016, nous poursuivrons contre vents et marées notre mission de défense des intérêts des mazanais.

Certains "chantiers communaux" comme le PLU, l'aménagement du centre ville, le quartier de la Ferraille,

la maîtrise du budget de fonctionnement et des dépenses publiques retiendront toute notre attention.

                     Pour 2016, nous souhaitons le meilleur à tous les mazanais.